Le rendez-vous des fans de moto

Les 6 qualités pour devenir un pilote de moto GP


La prochaine venue du Grand Prix Moto GP France qui se déroulera du 18 mai 2018 au 20 mai 2018 nous a inspiré cet article. Il concerne les qualités et les aptitudes incontournables pour devenir un champion de la course de vitesse à moto.

Devenir un pilote GP professionnel ne s'improvise pas. La facilité apparente avec laquelle les pilotes évoluent sur les pistes est le résultat de plusieurs années de travail. Bien que certaines qualités sont présentes de façon innée, d’autres se gagnent avec des entrainements acharnés. Quoi qu’il en soit, si vous répondez favorablement aux critères suivants, vous aurez peut-être la chance de devenir le prochain Dani Pedrosa!


Une passion de la route et de la moto


Une moto, c’est bien plus qu’un moyen de transport qu’on utilise pour s’enfuir des embouteillages, c’est une vraie passion. En effet, rien n’est plus plaisant pour un motard que d’enfiler son casque de moto et de prendre la route avec sa machine sans s’arrêter. Si vous voulez faire de cette pratique votre gagne-pain, il est donc nécessaire, voire obligatoire, d’être un vrai inconditionnel du 2 roues.


Des connaissances mécaniques


La maîtrise de la mécanique : sans doute une qualité indispensable pour devenir un pilote de moto GP. La compréhension du fonctionnement du moteur permet une utilisation optimale de la machine, et idéalement, sa réparation. Bien qu’un pilote de moto professionnel dispose de toute une équipe de mécaniciens à sa disposition, il doit néanmoins être apte à effectuer l’entretien de son 2 roues.


Des connaissances des techniques de pilotage


Un pilote de moto GP doit faire corps avec sa machine et la maitriser parfaitement. Mais pour acquérir cette maîtrise parfaite de la conduite, celui-ci doit avoir plusieurs années d’expérience. Il faut avoir roulé des milliers de kilomètres pour développer ces compétences en matière de pilotage. La position de la mise sur l’angle (virage incliné), par exemple, ne s’acquiert qu’au bout de plusieurs mois, voire des années d’entrainement.


Une coordination parfaite


Cette qualité va permettre au pilote de moto GP d’être à la fois efficace et rapide tout en recourant à un minimum de ressources physiques. Ainsi, celui-ci sera plus réactif à des contextes inédits ou déjà rencontrés. Souvenez-vous qu’un vrai champion excelle dans l’approche, l’anticipation, ainsi que la réalisation des mouvements de manœuvre.


Une excellente condition physique et une bonne vue


Si vous voulez devenir un pilote de moto GP reconnu, vous devez bénéficier d’une excellente condition physique et surtout, d’une bonne vue. La qualité de la vision (acuité visuelle) est particulièrement importante à la pratique de ce sport pour évaluer la position de ses adversaires qui sont en constant mouvement et pour jauger la trajectoire de la moto. Si vous ne répondez pas aux critères de sélection au niveau physique, vous pouvez donc faire une croix à votre rêve de devenir le prochain Valentino Rossi. Souvenez-vous que ce métier est fatigant, étant donné que le temps passé sur les pistes de course est très important.


De la maturité et de la volonté


Le chemin menant aux médailles peut être interminable et la réussite n'est pas garantie. La compétition de haut niveau exige un acharnement et des travails quotidiens pour une condition physique optimale. De plus, un mental d’acier est indispensable pour supporter la pression des compétitions. Une capacité de récupération est également essentielle, surtout après une blessure ou un échec cuisant… Bref, un futur champion doit mener sa vie avec implacabilité et savoir se prendre en main !